Comment gérer l’absentéisme en entreprise ?

Parvenir à mobiliser ses salariés est un défi pour toutes les entreprises.
Identifier un problème d’absentéisme est crucial à la performance d’une entreprise, autant que de parvenir à en analyser les causes. L’absentéisme impacte-t-il un service spécifique ? Une agence particulière ? Depuis quelle période ? Autant de questions à se poser et de réponses à obtenir.
Un SIRH adapté peut vous aider dans le recueil et l’analyse des données.

Qu’est-ce que l’absentéisme ?

L’absentéisme est représenté par toutes les absences irrégulières du salarié : Arrêts maladie, accidents du travail, absences injustifiées…
Si un absentéisme inexistant est impossible, il faut veiller à ce que son taux reste bas, et stable.

Un taux élevé d’absentéisme est souvent le reflet de conditions de travail de mauvaise qualité, au sens large du terme :
Défaillance des équipements et consignes de sécurité, ambiance délétère, pénibilité, absence de possibilité d’évolution, etc.
Nous avons mentionné la question « Depuis quelle période ? » dans l’introduction. Cet absentéisme peut être le résultat d’un changement d’ordre personnel, à l’échelle du salarié. A l’échelle de tout un service, un changement de direction peut également être la cause d’une évolution soudaine de l’absentéisme. Les causes peuvent être multiples et difficiles à analyser sans un outil approprié.

Comment analyser l’absentéisme ?

Analyser l’absentéisme nécessite de prêter attention à la durée, la fréquence et la population touchée.

Il est donc essentiel de croiser les données avec le fichier du personnel afin de trouver des similarités d’âge, de genre, de fonction, de localisation géographique…

Vous devez ensuite examiner sur une période donnée (qui peut s’étendre de plusieurs semaines à plusieurs mois en fonction de ce dont vous avez besoin) dans le but de collecter le plus d’informations possible et de ne pas agir, ou vous alarmer, pour une suite d’absences qui vous semblait significative.

L’analyse qui va suivre requiert une implication importante, mais les données recueillies permettent en principe de constater les causes de l’absentéisme dont l’entreprise souffre. Ce compte rendu permet également de s’appuyer sur des chiffres concrets pour aider à la prise de décision ultérieure.

Les moyens d’actions contre l’absentéisme

Si chaque entreprise trouve souvent ses propres moyens d’action, la réponse à l’absentéisme doit bien entendu correspondre à sa cause.
Une augmentation des accidents de travail ne sera pas résolue de la même manière qu’un problème hiérarchique.

Un des moyens les plus simples à mettre en place est un entretien individuel avec le salarié à son retour.
Cela permettra à l’employeur de pouvoir faire le point officiellement avec le salarié, et d’échanger sur les causes possibles de l’absence. Il est important d’avoir une posture d’écoute, et de laisser s’exprimer le salarié. Ça n’est pas un entretien disciplinaire.
Avis de l’expert :
L’entretien de retour peut être fait avec une personne autre que le manager du salarié. Si son manager était la cause de l’arrêt, le salarié n’osera pas forcément le dire.

Un autre levier possible et d’agir sur l’assiduité du personnel grâce à une incitation financière. Une prime de présence ou d’assiduité peut également aider à surmonter la démotivation d’un groupe de salariés.

Dans le cas d’arrêts maladies que vous pensez abusifs, vous êtes en droit de faire appel à un prestataire médical afin de vérifier le bien-fondé d’un arrêt.
Vous pouvez contacter ce prestataire dès le premier jour de versement du complément de salaire.

Le rôle crucial du management

Un des leviers principaux de l’absentéisme est la gestion des ressources humaines.
La reconnaissance professionnelle, la gestion du stress et des conditions de travail, le maintien des compétences et les opportunités d’évolution sont autant de critères qui sont entre les mains des N+1 et N+2.
Il convient de prêter attention à ces domaines, car il est souvent plus simple de prévenir que de guérir l’absentéisme.

L’avantage du SIRH dans la gestion de l’absentéisme

Un outil RH adapté vous permettra de centraliser les informations nécessaires à l’analyse et à la détection de l’absentéisme :
La gestion des congés pour une visualisation actualisée et directe de votre équipe ou société;
La gestion des entretiens, des compétences et de la formation pour accéder aux échanges avec les collaborateurs sur les conditions de travail ainsi que pour identifier les manques de qualification, ou les possibilités d’évolution.

 

Les articles et conseils de notre dossier spécial congés: